Les maths et la poésie font bon ménage !

Avez-vous déjà lu cent mille milliards de poèmes ?

Pensez-vous que c’est possible ?

Nous avons découvert un livre qui s’appelle comme ça, Il a été écrit par Raymond Queneau.

 

Il contient… 100 000 000 000 000 de poèmes !

C’est vrai ! Nous l’avons calculé :

Chaque page du livre contient 14 lignes, et chaque ligne contient 10 bandelettes avec une phrase différente…

Si on choisit chaque bandelette, et que l’on compose un poème de 14 lignes, on obtiendra au total : 10x10x10… 14 fois ! de poèmes différents !

Comme c’est très long à écrire, on peut écrire ce calcul comme ça :

                        1014  

                  et ça se dit : 10 exposant 14, ou 10 puissance 14

Cela veut dire qu’on multiplie 10 par lui-même 14 fois !

Nous nous sommes beaucoup amusés à calculer. On trouvait ça difficile, mais à la fin c’était devenu facile, c’est un calcul faussement compliqué.

Notre projet pour la prochaine leçon :

écrire un livre qui permettra de composer 1 000 000 de poèmes ! oui ! Un million !

À votre avis, combien devrons-nous inventer de phrases ?

Finn

ps… vous voulez essayer ? Rendez-vous par ici :

La machine à poèmes…

Advertisements

13 thoughts on “Les maths et la poésie font bon ménage !

  1. Dis donc, Finn, tu fais fumer nos méninges, là !!! Ma voisine pense qu’il y a le feu chez moi ! 😉
    Super problème en tout cas !
    10 pages de 6 bandelettes, ça devrait faire le compte… 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s